Le philosophe, le poète et le gribouilleur...
Le philosophe, le poète          et le gribouilleur...

'Ayant poussé la porte étroite qui chancelle,

 Je me suis promené dans le petit jardin

 Qu'éclairait doucement le soleil du matin,

 Pailletant chaque fleur d'une humide étincelle.'  (1)

      Haïku, photo Ann Ponchèle

Sensation

 

'Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme

Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien

Par la nature, heureux comme avec une femme  (2)                                                                  

Chemin de terre, photo Ann Ponchèle

 

'Ce matin au réveil

 J'ai ouvert la porte fenêtre  côté jardin

 J'ai  laissé le  jardin rentrer, 

 J'ai invité le pommier  à ma table, et j'ai  peint...'(3)

Pommier l'hiver, Photo Ann Ponchèle

 

'Je  suis  un gardeur de troupeau.

Le troupeau ce sont mes pensées

Et mes pensées sont toutes des sensations.

Je pense avec les  yeux et avec  les oreilles

Et avec les mains et avec les pieds

Et  avec  le  nez et  avec  la bouche.

 

Penser une fleur c'est la voir et la respirer

Et manger un fruit c'est en savoir le sens.'(4)

                 Photo Ann Ponchèle

 

'Une jeune fille se tenait devant lui, debout dans le ruisseau,  seule  et  tranquille, regardant  vers le large. On eût dit un être transformé par magie en un oiseau de mer, étrange et beau.' (5)

Photo Daesung Lee

Un oeuf dur sur un comptoir d'étain (6)

Un galet sur le sable (7)

Un morceau de savon à l'enterrement de Paddy (8)

 

Epiphanies des trois fois rien... (9)

'La poésie (: ) Un art de vivre dont les poèmes témoignent et gardent trace, sans pour autant épuiser toutes les ressources, tous les mystères, tous les pouvoirs qui procèdent de cette très singulière façon d'être au monde.' (10)

 

 La poésie : Instants fugaces d'éternité...

'La  question est de savoir s'il est possible que la persistance et les retours du non-temps dans le  temps ne soient  pas des passages à l'absolu, de nouvelles destructions violentes du temps, de la réalité, de l'autre, d'autrui.' (12)

Baptiste(11), Dessin Ann Ponchèle

'Être ce rayon de soleil où ma cigarette se consume, cette douceur et cette passion discrète, qui respire dans l'air. ( )

 

Laissez-moi découper cette minute dans l'étoffe du temps, comme d'autres  laissent une fleur entre les pages'... (13)

Hommage à D... Dessin Ann Ponchèle

1  - Après trois ans, Poèmes saturniens, Paul Verlaine

2  - Sensations, poème d'Arthur Raimbaud

3  - Hamed Tibouchi, poème du métro, mai 2014

4  - Bureau  de tabac  et  autres  poèmes, Fernando  Pessoa, Traducteur Armand  Guibert

      Editions Caractères, 2002

5  - Dedalus, titre original :  a portrait  of the artist as a young man,  James Joyce,  Editions

     Gallimard, 1943

6  - La grasse matinée, Paroles, Jacques Prévert, Edition Gallimard, 1949

7  - Le parti pris des choses, Francis Ponge, Editions Gallimard, 1942

8  - Ulysse, James Joyce, Editions Folio Galimard, 1929

9  - Etron royal, Chroniques et autres textes, Ann Ponchèle, 2017

10 - Entretien avec André Velter, Le parti pris des mots, poètes du XXème siècle, hors série

     Télérama ,  18ème   printemps  des   poètes, Le  grand  XXème  siècle,  d'Apolinaire  à

      Bonnefoy, cent ans de poésie" du 5 au 20 mars 2016

11 - Hommage au personnage de Baptiste, dans le film de M Carné

      "Les enfants duParadis", scénario de Jacques Prévert, 1945

12 - Sur l'affaire humaine, Luc Dardenne, la librairie du XXIè siècle, Editions du Seuil,   

         2012

13 - Carnets I, mai 1935 - février 1942, Albert Camus, Editions Gallimard, 1962

 

 

 

Le Philosophe

  Le Poète et

     Le Gribouilleur

 

 

 

 

 

L'Albatros, photo Ann Ponchèle


Email